NOUVELLES
09/01/2013 12:34 EST | Actualisé 11/03/2013 05:12 EDT

La chef d'Attawapiskat absente de la réunion avec Stephen Harper

La chef de la nation d'Attawapiskat, Theresa Spence, en grève de la faim depuis un mois, n'assistera pas à la rencontre de vendredi entre Stephen Harper et des chefs des Premières Nations.

Elle dit avoir pris cette décision après que le gouverneur général David Johnston eut indiqué qu'il ne serait pas présent, puisqu'il s'agit selon lui d'une réunion de travail où doivent être discutées des questions politiques.

Dans un communiqué émis mercredi, la chef Spence dit avoir écrit à la reine Élisabeth II pour lui demander d'envoyer son représentant, le gouverneur général, à cette réunion. Elle estime que sa présence est nécessaire lors de discussions sur les droits des Autochtones en vertu des traités.

Mme Spence, devenue l'une des figures de proue du mouvement de protestation autochtone « Idle No More » [la passivité, c'est fini], avait entamé sa grève de la faim notamment pour obtenir une rencontre avec le premier ministre et le gouverneur général pour discuter des nombreux problèmes qui affectent les communautés autochtones au pays.

Elle s'était initialement dit « remplie de joie » vendredi dernier quand Stephen Harper avait consenti à une réunion de travail qui doit avoir lieu ce vendredi.

Dans son communiqué, la chef dit que le gouvernement ne prend pas les relations avec les Premières Nations au sérieux. Elle cite en exemple le refus du gouverneur général d'assister à la rencontre, mais aussi le dévoilement du rapport comptable sur les finances d'Attawapiskat, à quelques jours de la rencontre prévue.