NOUVELLES
09/01/2013 04:33 EST | Actualisé 10/03/2013 05:12 EDT

«Je serai à Vancouver» - Levine

Jesse Levine ne pourra pas affronter l'Espagne en Coupe Davis avec l'équipe canadienne, compte tenu des règlements de l'ITF, mais il compte bien aider ses coéquipiers à Vancouver.

Le joueur de 24 ans, classé 104e au classement ATP, participe cette semaine, à Auckland en Nouvelle-Zélande, à son premier tournoi à titre de Canadien, et il a atteint les quarts de finale.  

On se demandait s'il pourrait affronter les Espagnols en Coupe Davis à Vancouver, mais la Fédération internationale de tennis a dit non. Il y a un délai de 90 jours à respecter pour changer de couleur. Malgré un recours en appel, comme l'a confirmé Tennis Canada, mercredi.  

«Le Canada a fait appel, a dit Levine en conférence téléphonique, mercredi. Mais l'ITF a dit non. Je respecte cette décision. Je suis en contact avec le capitaine de l'équipe Martin Laurendeau et je serai avec les gars à Vancouver, pour les aider à se préparer et à s'entraîner. De toute façon, c'est une décision que j'ai prise à la fin de la saison dernière en pensant au long terme, alors il y aura d'autres occasions.»

Levine connait bien les membres de l'équipe, notamment Milos Raonic.

«Je le connais depuis qu'il est plus petit que moi, explique-t-il en riant de bon coeur. Ça fait longtemps, n'est-ce pas ? Il a bien grandi depuis... (NDLR : 196 m contre 175 cm) À Brisbane, on a parlé hockey, il sait que je suis un fan des Senateurs, alors qu'il est un fan des Maple Leafs. Il était content de me savoir Canadien, et voulait savoir si j'allais être à Vancouver. Je vais l'aider s'il a besoin de mes conseils.

«Comme j'ai été le partenaire d'entraînement de Roger Federer, je pourrais peut-être l'aider à gagner au bris d'égalité­», a-t-il ajouté, amusé. 

Levine aimerait bien jouer en double avec Milos, mais il laisse la décision au capitaine. Il admet volontiers qu'il a choisi de représenter le Canada pour avoir plus d'occasions de jouer en Coupe Davis.

«Ça n'a pas été une décision facile, mais j'ai la fibre canadienne. Je m'intéresse au hockey, et c'est moi cette fois qui ait approché Tennis Canada. C'est une décision familiale qui me permettra, c'est vrai, de jouer plus souvent en Coupe Davis», précise-t-il.

Rappelons que la famille Levine a quitté Ottawa pour la Floride alors que Jesse avait 13 ans. Une décision qui n'avait rien à voir avec le tennis. Son frère, malade, avait besoin de vivre dans un climat plus clément. Son père a obtenu un poste là-bas, et toute la famille a déménagé. 

Ses objectifs pour 2013 sont de rentrer dans le top 100. 

«Je joue bien en ce début d'année. Je suis passé par les qualifications à Brisbane et à Auckland, et plus tu gagnes, plus tu as confiance en toi», a-t-il résumé en conclusion.   

Jesse Levine a déjà été classé 94e au monde en mars de 2008.