NOUVELLES
09/01/2013 03:20 EST | Actualisé 11/03/2013 05:12 EDT

Contrebande d'armes vers l'Iran: un Britannique condamné aux Etats-Unis

Un homme d'affaires britannique à la retraite a été condamné mercredi à 33 mois de prison par un tribunal texan pour avoir voulu vendre des batteries pour missiles sol-air à l'Iran.

Christopher Tappin, 66 ans, avait plaidé coupable en novembre d'avoir tenté d'expédier vers l'Iran via la Grande-Bretagne, des batteries utilisées pour des missiles anti-aériens de type Hawk. Grâce à cette procédure, l'homme d'affaire a échappé à une peine qui aurait pu aller jusqu'à 35 ans de prison.

Il a également reconnu devant un tribunal d'El Paso, au Texas (sud) avoir transféré 25.000 dollars d'un compte d'une banque londonienne pour acheter 5 batteries.

Christopher Tappin, qui avait été extradé de Grande-Bretagne en février dernier après deux ans de bataille judiciaire, avait pendant longtemps clamé son innocence. Il assurait avoir été piégé par les services secrets américains alors qu'il était à la tête d'une société de fret international. Il demandait à être jugé dans son pays.

Selon lui, les batteries étaient destinées à l'industrie automobile néerlandaise ou à une compagnie pétrolière norvégienne. La justice américaine est convaincue qu'elles devaient seulement transiter par les Pays-Bas, avant d'être livrées en Iran.

bur-mso/rap/mdm