NOUVELLES
09/01/2013 11:11 EST | Actualisé 11/03/2013 05:12 EDT

Avec la fin du lock-out, la Suisse dit adieu aux stars de la LNH

Le Championnat suisse de hockey sur glace a dit au revoir cette semaine à la vingtaine de joueurs de la LNH qui ont animé les patinoires helvétiques durant le lock-out en Amérique du Nord.

Le Canadien Joe Thornton, qui avait trouvé refuge à Davos comme lors du précédent lock-out en 2004-2005, devait être l'une des dernières vedettes à s'envoler pour le continent américain mercredi, tandis que son compatriote Patrice Bergeron, l'attaquant de Boston, avait déjà décidé de quitter Lugano avant même l'annonce d'un accord entre les dirigeants de la LNH et le syndicat des joueurs le 6 janvier.

Le lock-out a été une aubaine pour certaines équipes suisses, comme Berne et Zoug, qui ont pu renforcer leurs effectifs en octobre avec plusieurs ténors du hockey en congés forcés et risquent désormais de subir en championnat le contrecoup de leur départ.

Berne pouvait ainsi dire un gros "merci" à ses trois renforts, dont le Canadien John Tavares et le Suisse Mark Streit des New York Islanders. "Ce que nous avons pu vivre au cours des derniers trois mois était de la grande classe", a estimé Sven Leuenberger, le directeur sportif du club de la capitale, dans un message publié sur le site du club.

Fribourg-Gottéron, actuel leader du championnat, ne comptait dans ses rangs qu'un joueur de la LNH, le Québécois David Desharnais, parti mardi retrouver les Canadiens de Montréal.

stp/eb