NOUVELLES
08/01/2013 04:31 EST | Actualisé 10/03/2013 05:12 EDT

WikiLeaks: une juge accorde une réduction de peine au soldat Manning

FORT MEADE, États-Unis - Une juge militaire américaine a réduit, mardi, la durée de la peine dont pourrait être passible le jeune soldat Bradely Manning, accusé d'avoir transmis des milliers de documents américains secrets au site WikiLeaks.

La juge Denise Lind a annoncé sa décision lors des audiences préliminaires du soldat Manning à la base de Fort Meade, au Maryland.

La juge a estimé que Bradley Manning avait souffert d'un châtiment illégal durant sa détention préventive de neuf mois dans une prison de la marine à Quantico, en Virginie. Elle lui a accordé un total de 112 jours, qui seront déduits de la peine de prison à laquelle le soldat pourrait être condamné s'il est reconnu coupable. Les avocats de la défense réclamaient l'abandon des accusations portées contre lui.

Bradley Manning a été confiné dans une cellule sans fenêtre 23 heures par jour, parfois sans aucun vêtement. Les responsables de la prison ont indiqué que cette mesure avait pour but de l'empêcher de se faire du mal à lui-même ou aux autres.

Le soldat Manning est accusé d'avoir collaboré avec l'ennemi, en plus de 21 autres chefs d'accusation. Son procès commencera le 6 mars.