NOUVELLES
08/01/2013 07:22 EST | Actualisé 10/03/2013 05:12 EDT

Trois policiers blessés dans les manifestations de lundi soir en Irlande de Nord

BELFAST, Royaume-Uni - La police d'Irlande du Nord a annoncé mardi que trois policiers avaient été blessés lors d'une cinquième nuit consécutive d'affrontements avec des extrémistes protestants, qui dénoncent la décision du conseil municipal de Belfast d'arrêter de hisser le drapeau britannique tout au long de l'année.

Les violences qui ont éclaté lundi soir dans l'est de Belfast, un secteur protestant, sont survenues peu de temps après la réunion mensuelle du conseil municipal. Les policiers ont annoncé l'arrestation de trois émeutiers présumés.

Au conseil municipal, les politiciens catholiques — qui détiennent une mince majorité face aux protestants — ont défendu leur décision de hisser le drapeau britannique lors de 18 journées spécifiques, et non plus pendant toute l'année.

Environ 300 manifestants protestants, dont certains vêtus du drapeau britannique, s'étaient rassemblés pacifiquement à l'extérieur de l'hôtel de ville. Les violences ont éclaté quand ils sont revenus dans le secteur est de Belfast.

De tels enjeux symboliques mènent souvent à des affrontements entre les communautés d'Irlande du Nord, où les protestants veulent rester au Royaume-Uni et où les catholiques veulent que leur territoire soit réuni avec la République d'Irlande.

Plus de 60 policiers ont été blessés depuis le débuit des troubles entourant le drapeau britannique. Quelque 100 personnes ont été arrêtées.