NOUVELLES
08/01/2013 02:03 EST | Actualisé 10/03/2013 05:12 EDT

Ottawa salue la démocratie au Bénin et signe un accord sur l'investissement

Le Premier ministre canadien Stephen Harper a félicité mardi le président du Bénin, Thomas Boni Yayi, pour la démocratie et la stabilité de ce pays, qui représente pour le Canada un "point d'accès stable" à l'économie africaine en croissance.

"L'exploitation des ressources naturelles est particulièrement prometteuse", a souligné M. Harper dans un discours prononcé après un entretien avec le président béninois et la signature d'un accord bilatéral sur la promotion et la protection des investissements étrangers.

Il a estimé que l'espace ne manquait pas pour développer les relations entre les deux pays à travers le commerce et l'investissement, et a félicité le gouvernement du Bénin pour ses récentes réformes économiques.

Enfin, le Premier ministre canadien a indiqué avoir parlé avec M. Boni Yayi, qui est aussi président en exercice de l'Union africaine, de la "situation complexe au Mali" et a loué le rôle joué par l'UA pour "stabiliser cette situation".

Le Canada étudie la possibilité de contribuer aux forces que l'UA devrait envoyer au Mali pour combattre les rebelles islamistes qui occupent le nord du pays. Selon les médias canadiens, une demande en ce sens pourrait être formulée par le président béninois lors de ses entretiens à Ottawa.

Arrivé lundi soir au Canada pour une visite qui doit le conduire aussi à Montréal, où il rencontrera la Première ministre québécoise Pauline Marois, M. Boni Yayi doit en repartir samedi matin.

via/sab/are