NOUVELLES
08/01/2013 10:13 EST | Actualisé 10/03/2013 05:12 EDT

Les pluies font des dégâts en Jordanie mais alimentent les réserves d'eau

Les pluies torrentielles qui touchent le Proche-Orient depuis plusieurs jours ont provoqué mardi des inondations et des dégâts matériels en Jordanie, mais elles ont été accueillies avec soulagement dans ce pays désertique parmi les plus secs au monde.

Plusieurs routes ont été fermées à Amman après des inondations et la police a mis les automobilistes en garde contre l'utilisation de certains tunnels bloqués à cause des fortes précipitations, qui ont commencé lundi et sont prévues jusqu'à jeudi.

La route principale entre Amman et Zarqa, dans le nord du pays, a été fermée, le niveau de l'eau ayant atteint par endroits jusqu'à un mètre.

"Nous attendons plus d'innondations, puisque nous allons avoir plus de pluie et de neige", a prévenu à l'AFP Mohamed Khatib, un porte-parole de la police, sans faire état de problèmes ou d'accidents majeurs jusqu'à présent.

A Amman, la capacité des égouts a été vite dépassée par ces précipitations inhabituelles, ce qui a provoqué des inondations parfois importantes, tandis que la municipalité et la compagnie des eaux se rejetaient la faute.

"Au lieu de se vanter du fait qu'Amman est une des plus belles villes du monde arabe, le gouvernement devrait commencer par réparer les égouts et les rues de la capitale", a écrit le commentateur Ibrahim Khreisat sur le site internet du quotidien indépendant Al-Arab Al-Youm.

Mais dans un pays à 92% désertique qui souffre de pénuries d'eau chroniques, les pluies ont permis d'ajouter 62 millions de mètres cubes d'eau en 48 heurs aux maigres réserves des barrages, selon l'Autorité de la vallée du Jourdain.

Les pluies, le vent et les inondations ont aussi touché les pays voisins, faisant trois morts dont un bébé lundi au Liban et plusieurs blessés en Israël.

akh/tg/fc