NOUVELLES
08/01/2013 06:17 EST | Actualisé 10/03/2013 05:12 EDT

Le gouvernement Harper ira de l'avant avec la mission Constellation RADARSAT

MONTRÉAL - Le ministre fédéral de l'Industrie, Christian Paradis, sera de passage à Montréal mercredi afin d'annoncer que le gouvernement canadien ira de l'avant avec le projet controversé Constellation RADARSAT.

Des rapports ont indiqué que les coûts du projet de trois satellites seraient passés de 600 millions $ à plus d'un milliard $.

Le développement de la mission a débuté en 2005.

MacDonald, Dettwiler and Associates Ltd. (TSX:MDA), qui a obtenu le contrat pour le développement du projet, a récemment dû déposer une proposition révisée pour la phase de construction — la prochaine étape du processus.

M. Paradis avait déjà mentionné que le gouvernement Harper était engagé envers le programme, mais qu'il serait complété de la manière la plus avantageuse possible sur le plan financier.

Un responsable du ministère s'est contenté de dire que M. Paradis allait faire une annonce importante.

Des représentants de MDA et de l'Agence spatiale canadienne (ASC) vont accompagner M. Paradis dans les bureaux de la compagnie à Sainte-Anne-de-Bellevue, mercredi.

On peut lire sur le site web de l'ASC que les satellites assureront une couverture complète de la surface et des eaux territoriales du Canada. Les lancements des satellites sont prévus pour 2016 et 2017.

Les satellites seraient utilisés afin d'assurer une surveillance maritime, d'aider la gestion en cas de catastrophes naturelles et de surveiller les changements climatiques.

MDA a développé des satellites et des technologies pour plusieurs missions spatiales, dont le bras canadien.