NOUVELLES
08/01/2013 12:06 EST | Actualisé 10/03/2013 05:12 EDT

La FIFA veut aider les clubs à se débrouiller sans agent pour les transferts

ZURICH - La FIFA vise d'instaurer une «révolution» au sein du marché des transferts en aidant les clubs à éviter d'utiliser les services d'agents.

Ceux-ci ont empoché des commissions dont la moyenne s'est élevée à 28 pour cent à l'occasion des transferts internationaux enregistrés en 2012.

La FIFA dit développer un système qui aidera les clubs à échanger directement entre eux, et qui donnera des renseignements sur les joueurs disponibles.

Les clubs ont souvent dit à la FIFA qu'ils doivent se fier à des intermédiaires, ce qui mène à une augmentation des coûts pour les équipes.

La FIFA prévoit aussi restreindre le travail des agents en préparant des règles qui limiteront les investissements provenant de troisièmes parties dans les droits de transferts de joueurs.

La FIFA prévoit publier en mars les détails du marché des transferts internationaux de l'an dernier, dont le chiffre d'affaires s'est élevé à plus de 3 milliards $ en 2011.

La FIFA a fait savoir que son service en ligne de réservation de transferts a permis l'approbation de 11 555 transferts internationaux en 2012, alors que des joueurs sont passés d'un club à l'autre dans des pays différents. Il s'agit d'une baisse d'un pour cent par rapport à l'année précédente.