NOUVELLES
08/01/2013 06:19 EST | Actualisé 10/03/2013 05:12 EDT

La cause de l'ancien ministre libéral Joe Fontana est remise au 26 février

LONDON, Ont. - Le procès pour fraude intenté contre l'ancien ministre libéral fédéral Joe Fontana a été remis au 26 février.

M. Fontana, qui est aujourd'hui maire de London, en Ontario, était représenté par ses avocats en cour provinciale, mardi. Ils ont demandé que la cause soit reportée en attendant que la Couronne leur fournisse des documents.

L'ancien ministre dans le cabinet de Paul Martin fait face à des accusations d'abus de confiance par un fonctionnaire public, de fraude inférieure à 5000 $, et d'usage de documents contrefaits. Selon les autorités policières, la valeur de la fraude alléguée est de 1700 $.

Selon le journal London Free Press, un chèque de ce montant émanant du gouvernement du Canada a été remis à un établissement de London pour couvrir le dépôt en vue de la réception de mariage du fils de M. Fontana en 2005.

Accusé en novembre dernier, Joe Fontana, niant toute malversation, a refusé de démissionner de son poste de maire de London. Son avocat, Gord Cudmore, a indiqué qu'il plaiderait non coupable.