NOUVELLES
08/01/2013 09:40 EST | Actualisé 10/03/2013 05:12 EDT

JO-2020: l'Espagne estime que le dopage n'est pas une menace pour Madrid

Le ministre des sports José Ignacio Wert a estimé mardi que le projet de candidature de Madrid pour les jeux Olympiques de 2020 n'était nullement menacée par la récente suspension du laboratoire antidopage de Madrid ni par le procès sur l'opération Puerto.

"Il faut reconnaître l'effort que nous avons fait de lutte antidopage au cours de ces dernières années. Sur l'affaire de la suspension du laboratoire de Madrid, il ne s'agit ni d'une manipulation, ni d'un acte de mauvaise foi. C'est un problème technique sur lequel l'agence antidopage espagnole n'était même pas obligée de communiquer", a expliqué Wert en conférence de presse à Madrid, où il présentait le dossier de candidature de Madrid 2020.

Le 21 décembre, le laboratoire antidopage de Madrid a été suspendu par l'Agence mondiale antidopage (AMA) pour une erreur de manipulation qui avait provoqué l'invalidation d'un échantillon.

Questionné ensuite sur l'impact du prochain procès de l'opération Puerto -- un réseau de dopage sanguin démantelé en 2006 mais dont les principaux responsables seront jugés fin janvier seulement --, José Ignacio Wert a préféré esquiver.

"L'engagement de l'Agence espagnole antidopage est sans faille et l'Espagne est en harmonie avec les organisations internationales", a assuré le ministre.

Il a par ailleurs fait allusion à la prochaine "loi sur la protection du sportif et sur la lutte contre le dopage" -- actuellement devant le Conseil d'Etat avant de passer devant le Parlement -- pour témoigner des efforts faits par l'Espagne en matière de lutte antidopage.

cle/ep/chc