NOUVELLES
08/01/2013 10:25 EST | Actualisé 10/03/2013 05:12 EDT

Deux soldats indiens tués au Cachemire

Deux militaires indiens ont été tués du côté indien de la Ligne de contrôle (LoC) entre le Pakistan et l'Inde dans la zone disputée du Cachemire. Des sources militaires indiennes et des réseaux de télévision soutiennent qu'ils auraient été tués par des soldats de l'armée pakistanaise au cours d'un accrochage.

« Il y a eu un échange de coups de feu et deux de nos soldats ont été tués, l'un a été blessé », a déclaré une source militaire indienne basée au Cachemire. Dimanche, l'armée pakistanaise a affirmé qu'un de ses soldats avait été tué par des coups de feu indiens dans cette même région.

Les soldats indiens effectuaient une patrouille de routine près de Mendhar, à 220 km au nord de la ville indienne de Jamu, lorsqu'ils ont aperçu « des mouvements suspects à 500 mètres à l'intérieur de notre territoire ». « Nos soldats ont sommé (les intrus) de se rendre, mais ont essuyé des coups de feu », a affirmé un porte-parole du commandement de l'armée indienne, Rajesh K. Kalia.

La LoC sépare le Cachemire en deux parties, l'une appartenant à l'Inde et l'autre au Pakistan. La zone est toutefois source de tension entre les deux pays.

Les accrochages entre soldats indiens et pakistanais sont fréquents dans cette région litigieuse, malgré un apaisement des tensions entre les deux pays voisins détenant tous deux l'arme nucléaire. L'incident constitue toutefois « une escalade importante [...] des violations du cessez-le-feu et des tentatives d'infiltration bénéficiant du soutien de l'armée pakistanaise », selon M Kalia.