NOUVELLES
08/01/2013 07:09 EST | Actualisé 10/03/2013 05:12 EDT

Des feux de forêt dévastent l'Australie; au moins 100 disparus en Tasmanie

COOMA, Australie - Les pompiers combattaient mardi des dizaines de feux de forêt dans le sud-est de l'Australie, au moment où les responsables ordonnaient l'évacuation des parcs nationaux et prévenaient que les températures élevées et le vent ont créé des conditions catastrophiques dans certaines régions.

On ne rapporte pour l'instant aucun décès, mais les dirigeants de la Tasmanie tentent toujours de retracer une centaine de personnes qui manquent à l'appel depuis qu'un incendie a ravagé la petite ville de Dunalley la semaine dernière, détruisant environ 90 maisons. Les policiers ont indiqué qu'un examen préliminaire des décombres n'a pas mené à la découverte de victimes.

Un responsable des pompiers pour la région de la Nouvelle-Galles du Sud, le commissaire Shane Fitzsimmons, a affirmé que les conditions actuelles sont les pires possibles.

Les incendies ont détruit quelque 50 000 acres de forêts et de terres agricoles dans le sud de la Tasmanie depuis vendredi. En Nouvelle-Galles du Sud, l'État le plus peuplé d'Australie, ce sont 74 000 acres de terrain qui ont été anéantis. Toutes les forêts nationales et tous les parcs nationaux ont été fermés par mesure de précaution.

Une interdiction totale d'allumer des feux de camp a été imposée, au moment où le mercure surpasse 45 degrés Celsius dans certaines régions.

Dans l'État de Victoria, les responsables rapportent que deux personnes ont eu besoin de soins pour des brûlures mineures et quatre autres après avoir été incommodées par la fumée. Une vingtaine de maisons de la ville de Chepstowe, à l'ouest de Melbourne, ont été endommagées par les flammes, mais l'importance exacte des dégâts n'est pas connue.

Plus de 130 incendies brûlaient à travers la Nouvelle-Galles du Sud. Des dizaines de maisons sont menacées par les flammes, entraînant l'évacuation de plusieurs résidants.

Des vents soufflant en rafale à plus de 100 kilomètres/heure nuisaient aux efforts des pompiers, mais un front froid était attendu en Nouvelle-Galles du Sud en fin de journée mardi.

Au moins un pompier a été gravement brûlé aux mains et au visage. Il devrait toutefois obtenir son congé de l'hôpital au cours des prochains jours.