NOUVELLES
08/01/2013 04:54 EST | Actualisé 09/03/2013 05:12 EST

Depardieu préfère une visite au Montenegro à une comparution à Paris

PARIS - L'acteur Gérard Depardieu n'en finit plus de faire parler de lui pour les mauvaises raisons.

Ce mardi, il était absent des procédures en cour à Paris ou il fait face à des accusations pour avoir conduit son scooter en état d'ébriété, en novembre dernier.

Son avocat Éric de Caumont a soutenu que Gérard Depardieu avait une rencontre cruciale à l'étranger pour une future production, dont le tournage doit s'amorcer ce mois-ci à New York.

L'acteur français de 64 ans se trouvait en fait au Montenegro. Il y était apparemment pour visiter une propriété en vue de l'acquérir et pour rencontrer le premier ministre.

Son avocat a assuré que l'acteur ne tentait pas d'esquiver les procédures devant les tribunaux.

Éric de Caumont avait annoncé l'absence de son célèbre client lors d'un rencontre avec des journalistes à l'extérieur du Palais de justice de Paris.

De tels motifs sont généralement acceptés devant les tribunaux français, a affirmé Christopher Mesnooh, un autre avocat à Paris n'étant pas lié à l'affaire Depardieu. Mais l'absence à une deuxième audience ne serait pas aussi bien reçue, a-t-il souligné.

Les prochaines audiences dans cette affaire de conduite avec les facultés affaiblies seront tenues devant un tribunal criminel, et Gérard Depardieu pourrait perdre son permis et risquer jusqu'à deux ans de prison, selon son avocat.

Certains observateurs s'attendaient à ce que l'acteur tente de négocier une entente avec les procureurs.

Il y a deux mois, Gérard Depardieu a été arrêté par la police après avoir chuté de son scooter lors d'un déplacement dans le nord-ouest de Paris.

Gérard Depardieu est un monstre sacré du cinéma français. Il a tourné dans plus de 150 films et a connu du succès à l'international.

Il a cependant déclenché une large polémique en France en déclarant récemment qu'il rendait son passeport français après que le premier ministre Jean-Marc Ayrault eut qualifié de minable la décision de l'acteur de s'expatrier en Belgique, où les impôts sont moins élevés.

Samedi dernier, Gérard Depardieu a ajouté à la controverse en acceptant un passeport russe des mains du président Vladimir Poutine et en affirmant que la Russie était une grande démocratie.

PLUS:pc