NOUVELLES
08/01/2013 01:41 EST | Actualisé 10/03/2013 05:12 EDT

Chants racistes: l'équipe de 4e division Pro Patria jouera un match à huis clos

FLORENCE, Italie - L'équipe de quatrième division Pro Patria devra disputer un match à domicile à huis clos après que des chants racistes de ses partisans eurent incité les joueurs de l'AC Milan à quitter le terrain durant une rencontre amicale, la semaine dernière.

Un juge de la Lega Pro a rendu cette décision, mardi, en soulignant le fait que le Pro Patria avait déjà écopé d'une amende de 5000 euros (6500 $), cette saison, pour un comportement similaire affiché par ses partisans.

Le milieu de terrain du Ghana Kevin-Prince Boateng a été applaudi par bon nombre de gens après qu'il eut mené ses coéquipiers à la sortie du terrain, jeudi dernier, bien que le président de la FIFA Sepp Blatter eut demandé aux joueurs faisant face à des incidents racistes de ne pas arrêter de jouer.

Le patron du syndicat mondial des joueurs, Theo van Seggelen, s'est dit d'accord avec Blatter.

Le président de la fédération italienne de football, Giancarlo Abete, a quant à lui déclaré mardi que la meilleure solution est de garder les amateurs racistes loin des stades, mais que si cela s'avère nécessaire, suspendre des matchs «temporairement ou définitivement» est une mesure envisageable.