NOUVELLES
07/01/2013 12:58 EST | Actualisé 09/03/2013 05:12 EST

USA: le recul de la mortalité due au cancer se poursuit avec des exceptions

Flickr: Libertas Academica

Le recul de la mortalité due au cancer aux Etats-Unis, amorcé au début des années 1990, se poursuit avec une baisse de 1,8% par an de 2000 à 2009 chez les hommes et de 1,4% chez les femmes, selon le dernier rapport annuel fédéral publié lundi.

Chez les enfants jusqu'à l'âge de 14 ans, le taux de décès dû au cancer a chuté de 1,8% par an.

De 2000 à 2009, le taux annuel de mortalité chez les hommes a diminué pour 10 des 17 cancers les plus fréquents (poumon, prostate, colon et rectum, sang --leucémie--, glandes --lymphome malin non hodgkinien--, rein, estomac, os -- myélome--, cavité buccale, pharynx et larynx).

En revanche, la mortalité a augmenté chez les hommes pour le cancer de la peau le plus dangereux, le mélanome, ainsi que pour le cancer du pancréas et du foie, indique le rapport.

Durant cette même période, le taux annuel de décès chez les femmes a baissé pour 15 des 18 cancers les plus communs (poumon, sein, colon et rectum, ovaire, sang, glandes, cerveau, os, rein, estomac, col de l'utérus, vessie, oesophage, cavité buccale, pharynx et vésicule biliaire).

Mais la mortalité féminine s'est accrue pour les cancers du pancréas, du foie et de l'utérus, précise encore le rapport.

De 2000 à 2009, l'incidence générale du cancer aux Etats-Unis a diminué de 0,6% par an chez les hommes, tandis qu'elle a été stable parmi les femmes et s'est accrue de 0,6% pour les enfants jusqu'à 14 ans.

Durant cette période, la fréquence des cas chez les hommes a reculé pour cinq des 17 cancers les plus fréquents (prostate, poumon, colon et rectum, estomac, larynx) et a augmenté pour six autres (rein, pancréas, foie, thyroïde, peau, os).

Pour les femmes, la prévalence a diminué pour sept des 18 cancers les plus communs (poumon, colon et rectum, vessie, col de l'utérus, pharynx, ovaire, estomac) et a augmenté pour sept autres (thyroïde, peau, rein, pancréas, sang, foie, utérus).

L'incidence a été stable pour 17 cancers les plus fréquents, y compris le cancer du sein chez les femmes et du lymphome malin non hodgkinien chez les deux sexes.

js/sam

INOLTRE SU HUFFPOST

Les aliments qui limitent les risques de cancer