NOUVELLES
07/01/2013 07:41 EST | Actualisé 09/03/2013 05:12 EST

Une tempête et de fortes précipitations font plusieurs blessés en Israël

Des vents violents et de fortes précipitations ont provoqué lundi des chutes d'arbres et fait plusieurs blessés en Israël, ainsi que des inondations et des dégâts dans les Territoires palestiniens, a-t-on appris auprès de responsables de la sécurité.

"Les intempéries ont fait six blessés, la plupart d'entre eux touchés légèrement à la suite de chutes d'arbres sur la chaussée", a déclaré une porte-parole de la police israélienne, Louba Samri.

Les bourrasques ont atteint jusqu'à 120 km/h, a rapporté la radio militaire.

Dans plusieurs quartiers de Jérusalem, des branches et des arbres déracinés encombraient les rues et des arbres se sont également abattus sur l'esplanade des Mosquées, dans la Vieille ville, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Des coupures d'électricité ont été enregistrées dans tout le pays, ont rapporté les médias.

Selon les services météorologiques, qui estiment qu'il s'agit de l'hiver le plus pluvieux de ces dix dernières années en Israël, ce temps perturbé devrait se poursuivre dans les jours à venir et des chutes de neige sont attendues dans le nord du pays et à Jérusalem en milieu de semaine.

En Cisjordanie, le porte-parole de la protection civile, Louaï Bani Odeh, a fait état d'un incendie dans une maison d'un village proche de Naplouse (nord), qui a été maîtrisé et n'a pas fait de victime.

"Les rues de villes et de villages de Cisjordanie sont inondées. Certaines ont dû être fermées parce que des arbres et des pancartes sont tombés sur la chaussée. De nombreux magasins sont restés fermés", a-t-il précisé l'AFP.

Il a ajouté que des coupures d'électricité avaient affecté l'ensemble du territoire palestinien.

Dans la bande de Gaza gouvernée par le Hamas, "les équipes de la protection civile ont répondu à une série d'incidents, dont la chute d'enseignes de commerce, l'arrachage d'arbres qui ont bloqué les routes, ainsi que l'envol d'auvents de métal", selon un communiqué de la protection civile.

C'est dans ce climat que les chrétiens orthodoxes en Terre sainte, dont une petite communauté d'environ 3.000 personnes à Gaza, célébraient lundi le Noël orthodoxe.

dms-sy-sa/sst/tp