NOUVELLES
07/01/2013 04:42 EST | Actualisé 09/03/2013 05:12 EST

Un ancien diplomate américain et le patron de Google sont en Corée du Nord

L'ancien diplomate américain Bill Richardson et le patron de Google Eric Schmidt sont arrivés lundi à Pyongyang, en provenance de Chine, a annoncé l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

"Une délégation américaine de Google menée par l'ancien gouverneur du Nouveau-Mexique Bill Richardson est arrivée par avion à Pyongyang", a indiqué l'agence.

Peu avant son départ, l'ex-diplomate avait indiqué à la presse à Pékin qu'il s'agissait "d'une mission humanitaire privée, indépendante du gouvernement américain", alors que le département d'Etat américain a exprimé de sérieuses réserves sur ce voyage.

A Pékin, M. Richardson a également indiqué que la délégation resterait probablement à Pyongyang deux jours et demi.

L'ancien ambassadeur américain auprès des Nations unies, qui a aussi été gouverneur du Nouveau-Mexique (sud-ouest des Etats-Unis), est familier de la Corée du Nord pour y avoir négocié la libération de plusieurs ressortissants américains depuis une vingtaine d'années.

Au cours de cette visite, l'ancien diplomate veut ainsi évoquer avec les autorités nord-coréennes le cas d'un Américain d'origine coréenne, Kenneth Bae, arrêté par Pyongyang depuis le mois dernier.

Le département d'Etat s'est montré extrêmement réservé jeudi sur le bien-fondé de sa visite en Corée du Nord: "Honnêtement, nous ne pensons pas que le calendrier (de cette visite) soit particulièrement constructif", avait déclaré la porte-parole Victoria Nuland. Lundi, Mme Nuland a toutefois reconnu que les Etats-Unis demeuraient "toujours ouverts à entendre des Américains qui s'étaient rendus en Corée du Nord".

M. Richardson donnera une conférence de presse jeudi à Pékin, selon son bureau.

gh/fmp/nr/bdx