NOUVELLES
07/01/2013 11:53 EST | Actualisé 09/03/2013 05:12 EST

Qui aime les armes aux Etats-Unis pourra le proclamer le 19 janvier

Qui aime les armes aux Etats-Unis pourra le proclamer publiquement le 19 janvier: des associations pro-armes viennent d'instituer une journée spéciale de soutien, appelant les Américains à se rendre "en masse" ce jour-là dans les armureries et les stands de tir.

Une coalition d'associations "conservatrices et militant pour le droit de détenir des armes" a lancé lundi un appel pour que les Américains "montrent leur soutien aux armes en se rendant en masse dans les armureries, les stands de tir et les foires de tout le pays", indique un communiqué de presse.

La coalition a proclamé que le 19 janvier serait cette "Journée de reconnaissance des armes", date choisie à dessein 48 heures avant l'investiture pour son second mandat du président démocrate Barack Obama.

"L'administration Obama a montré qu'elle voulait piétiner la Constitution pour imposer ses diktats au peuple américain", écrit Larry Ward, le président de cette initiative qui dispose de son site internet (gunappreciationday.com).

Alan Gottlieb, créateur de la Fondation pour le Deuxième Amendement, ajoute que "nous devons interdire les hommes politiques qui s'attaquent à nos droits, pas les armes utilisées des milliers de fois par jour pour protéger les vies et les biens des attaques criminelles".

Cette journée est instituée à l'initiative d'une dizaine d'associations qui espèrent le soutien de 50 millions d'Américains, sur le terrain ou sur internet.

Le puissant lobby des armes aux Etats-Unis, la NRA (National Rifle Association), n'en fait pas partie.

Le débat sur la législation encadrant le port d'armes aux Etats-Unis a été relancé après la tragédie de Newtown, dans le Connecticut (nord-est). Le 14 décembre, 20 enfants et six adultes ont été tués par un assaillant de 20 ans lourdement armé dans une école élémentaire.

ff/sam