NOUVELLES
07/01/2013 01:12 EST | Actualisé 09/03/2013 05:12 EST

Irak: Al-Qaïda revendique les dernières attaques contre des pèlerins chiites

La branche d'Al-Qaïda en Irak a revendiqué plusieurs attentats meurtriers survenus dans le pays à la veille du nouvel an et au dernier jour de l'importante fête chiite d'Arbaïn, a annoncé un communiqué cité lundi par le centre de surveillance des sites islamistes SITE.

"Faisant suite à la série d'attaques du ministère de la Guerre de l'Etat islamique d'Irak, Dieu est favorable au lancement par les moujahidines d'une nouvelle vague d'attaques contre des cibles soigneusement sélectionnées", a affirmé dans un communiqué l'Etat islamique d'Irak (ISI), branche d'Al-Qaïda.

"La plupart des groupes ont réussi à atteindre leurs cibles", malgré les mesures de sécurité mises en place "pour la protection des visites polythéistes sur les tombes de ceux qu'ils adorent à Kerbala", la ville sainte chiite à 110 km au sud de Bagdad, ajoute le communiqué de l'ISI.

Le 31 décembre, une vague d'attaques avait frappé plus d'une dizaines de villes à travers l'Irak, faisant près de 23 morts et 83 blessés, selon des responsables.

Et le 3 janvier, un attentat à la voiture piégée à Moussayeb contre des pèlerins chiites avait également fait 23 morts et une cinquantaine de blessés au sud de Bagdad.

Ces pèlerins étaient en route à l'occasion d'Arbaïn, qui commémore le quarantième jour de deuil après la mort de l'imam Hussein, une des figures les plus révérées du chiisme, tué en 680 par les troupes du calife Yazid et enterré à Kerbala.

Des groupes d'insurgés sunnites prennent régulièrement pour cible la communauté chiite, en particulier à l'occasion des fêtes religieuses. Et si les violences ont nettement diminué depuis le pic des années 2006 et 2007, les attentats restent très fréquents en Irak.

psr/tg/fc