NOUVELLES
07/01/2013 07:10 EST | Actualisé 09/03/2013 05:12 EST

Favoritisme dans le réseau albertain de la santé : autre témoignage important

L'audience publique de la commission Vertes a repris à Calgary avec le témoignage de l'ancienne présidente du conseil régional de la santé d'Edmonton, Sheila Weatherill, qui a admis avoir fait quelques appels prévenant l'arrivée de personnalités dans certains établissements de santé.

Mme Weatherill a affirmé que ces appels étaient peu fréquents et qu'ils avaient été faits pour assurer la sécurité et la protection de la vie privée de ces individus. Elle a ajouté qu'elle n'avait jamais fait pression sur le personnel de santé pour privilégier certaines personnes.

Les noms et prénoms des personnalités concernées sont demeurés confidentiels.

Les témoignages de deux infirmiers ont aussi été entendus lors de l'audience. Ils ont confirmé avoir reçu des appels pour privilégier l'accès de certaines personnalités. Dans le premier cas, l'infirmière a indiqué qu'elle avait refusé la demande de favoritisme. Pour ce qui est du deuxième cas, l'infirmier a dit qu'il ne se souvenait plus de la date, ni des détails de l'appel.

D'autres témoignages importants sont attendus au cours de la semaine, notamment celui du ministre albertain de la Santé, Fred Horne.