NOUVELLES
07/01/2013 05:55 EST | Actualisé 09/03/2013 05:12 EST

Extradé de GB, un membre présumé d'Al-Qaïda plaide non coupable à New York

Un Pakistanais membre présumé d'Al-Qaïda, extradé la semaine dernière du Royaume-Uni, a plaidé non coupable lundi à New York de complot terroriste.

Abid Naseer, 26 ans, est soupçonné d'avoir participé à la préparation avortée d'attentats suicide contre le métro new-yorkais en 2009, ainsi qu'à d'autres complots au Royaume-Uni et en Norvège.

Il a plaidé non coupable devant un tribunal fédéral à Brooklyn, via son avocat Steven Brounstein, a-t-on appris auprès du procureur fédéral.

Le juge a ordonné son maintien en détention, jusqu'à une prochaine audience le 7 mars.

Abid Naseer avait dans un premier temps été arrêté en 2009 dans le nord de l'Angleterre dans un coup de filet antiterroriste, avec onze hommes soupçonnés de préparer un attentat contre un centre commercial de Manchester (nord). Tous avaient été relâchés faute de preuves.

Il avait à nouveau été arrêté le 7 juillet 2010 à la suite d'un mandat d'arrêt délivré par les Etats-Unis qui l'accusent d'avoir participé à un projet d'attentat contre le métro new-yorkais en 2009.

Dans des documents fédéraux, il est présenté comme un co-accusé d'Adis Medunjanin, un Américain né en Bosnie, condamné le 16 novembre dernier à la prison à vie pour ce projet d'attentats suicide dans le métro, impliquant également deux amis de lycée qui ont témoigné contre lui et attendent le prononcé de leur peine.

Abid Naseer aurait notamment fait du repérage pour ces attentats, dont le projet avait été abandonné quand Medunjanin avait réalisé qu'il était surveillé.

"C'était l'une des menaces terroristes les plus graves depuis le 11-Septembre", avait indiqué au moment de la condamnation de Medunjanin le procureur fédéral de Brooklyn Loretta Lynch.

Ces attentats auraient été préparés à la demande de responsables d'Al-Qaïda au Pakistan, selon les autorités américaines, et un "facilitateur" dans ce pays aurait été en liaison à la fois avec Naseer en Grande-Bretagne et l'un des complices de Medunjanin à New York, Najibullah Zazi.

bd/bdx