NOUVELLES
07/01/2013 12:28 EST | Actualisé 09/03/2013 05:12 EST

Deux morts et un bébé porté disparu dans des inondations au Liban

Deux hommes ont péri lundi et un bébé est porté disparu au Liban, frappé par des pluies diluviennes qui ont provoqué d'importants dégâts et devraient durer encore plusieurs jours, les autorités ayant annoncé la fermeture de toutes les écoles mardi et mercredi.

Un petit garçon de six mois a été emporté par les eaux dans le centre du pays, en même temps que 200 chèvres et sept vaches, dans une inondation qui a frappé des tentes de bédouins, a annoncé l'agence officielle libanaise ANI.

En outre, un homme de 67 ans a péri après avoir perdu le contrôle de son véhicule au nord-est de Beyrouth et un conducteur de minibus a été tué dans un accident sur la route dans la Bekaa (est), a ajouté l'agence.

Le ministre de l'Education, Hassan Diab, a annoncé la fermeture de toutes les écoles du Liban mardi et mercredi à cause de la tempête.

Les pluies qui tombent sans discontinuer depuis dimanche ont provoqué une hausse du niveau des cours d'eau qui ont inondé les routes, causant des embouteillages monstres. Dans la région de Saïda (sud), les forces de sécurité circulaient en jet-ski.

Des arbres ont été déracinés et des murs se sont effondrés, en particulier dans le sud du pays et sur la côte méditerranéenne, tandis que l'électricité a été coupée dans de nombreuses régions. Des chutes de neige ont en outre été enregistrées à moins de 1.000 mètres.

Un responsable de la météorologie à l'aéroport de Beyrouth a affirmé que la tempête se poursuivrait jusqu'à mercredi soir, soulignant que des pluies devraient être plus modérées mardi, mais qu'une baisse des températures entraînerait des chutes de neige à partir de 300m d'altitude.

"Tous les cinq ans ou plus, une tempête similaire venue de Russie frappe le Liban", a-t-il expliqué à l'AFP.

Sur les réseaux sociaux, les plaisanteries et les commentaires sarcastiques fusaient. "L'Arche de Noé a été retrouvée près du Forum (salle des congrès) à Beyrouth", raille un autre.

"Les sorts du Liban et de la Syrie sont toujours intimement liés, la Syrie reçoit des missiles russes et le Liban a droit à des tempêtes russes", affirme un internaute, en allusion au conflit dans l'ancienne puissance tutélaire voisine.

Plus au sud, la tempête a aussi frappé Israël et les Territoires palestiniens, faisant plusieurs blessés en Israël.

rd/sbh/sk/fc