NOUVELLES
07/01/2013 04:49 EST | Actualisé 08/03/2013 05:12 EST

Des étudiants apprentis parlementaires

Une centaine d'étudiants de l'Université Laurentienne de Sudbury se préparent activement à vivre une expérience peu commune. Ils vivront l'instant d'un week-end la vie parlementaire d'un député fédéral.

Projets de loi en main, ces jeunes apprentis politiciens peaufinaient lundi leurs arguments à quelques jours de leur entrée à la Chambre des communes le week-end prochain.

Les étudiants connaissent déjà leur rôle, certains seront de simples députés, d'autres ministres. Michel Lalonde, qui est à sa quatrième participation, assurera cette fois la fonction de ministre de la Défense.

« On apprend la vie parlementaire et le rôle de nos députés », explique-t-il.

Les étudiants présenteront leur projet de loi, pour ensuite les défendre en comité plénier et lors des périodes de questions. Au passage, ils auront également le privilège de visiter le parlement, comme peu en ont eu la chance.

Plus que la vie de député

Comme l'explique la professeure de politique canadienne, Gina Comeau, l'exercice dépasse le cadre institutionnel. Il permet de lutter contre cynisme politique, souvent très présent chez les jeunes adultes.

« Ça semble un peu combattre ce phénomène à l'Université Laurentienne pour ceux qui participent. Je pense que cela à un impact assez positif sur l'intérêt politique de la part des étudiants », indique la professeure.

Pour clore l'événement, les étudiants auront l'occasion de rencontrer l'ancien premier ministre Jean Chrétien et de sa femme Aline Chrétien, chancelière de l'Université Laurentienne, qui viendront témoigner de leur expérience en politique.

D'après un reportage d'Olivier Charbonneau