NOUVELLES
07/01/2013 06:52 EST | Actualisé 09/03/2013 05:12 EST

Boateng a posé un geste courageux, mais ce n'est pas la solution, selon Blatter

ZURICH - Le président de la FIFA Sepp Blatter a louangé Kevin-Prince Boateng pour avoir posé un geste «fort et courageux» en menant ses coéquipiers du AC Milan jusqu'à la sortie du terrain afin de protester contre les insultes racistes proférées par des spectateurs en Italie, la semaine dernière.

Cette manière de protester ne constitue toutefois pas la solution pour mettre fin au racisme à l'intérieur des stades, a affirmé Blatter, lundi, pendant la cérémonie du Ballon d'or.

«C'est digne de compliments, a dit Blatter de la réaction du milieu de terrain du Ghana lors d'un match amical disputé contre un club de quatrième division italienne. Mais cela ne peut pas être la solution à long terme.

«Nous devons trouver d'autres solutions durables pour s'attaquer aux racines du problème du racisme et de la discrimation, a déclaré Blatter. Sinon, de telles actions se feront de manière isolée et seront perdues dans la tempête des différentes polémiques.»

Blatter a quand même reconnu que Boateng a lancé un message fort.

«C'est une façon de dire: c'est allé assez loin, et ça ne doit pas aller plus loin, a déclaré le président de la FIFA. Le football ne doit pas séparer les gens. Le football regroupe les gens.»