NOUVELLES
06/01/2013 03:47 EST | Actualisé 08/03/2013 05:12 EST

Real Madrid - Mourinho accepte les sifflets

L'entraîneur José Mourinho a affirmé dimanche après la victoire étriquée du Real Madrid à domicile contre la Real Sociedad (4-3), qu'il comprenait et acceptait les sifflets COMPRENAIT ET ACCEPTAIT acceptait.

"S'ils me siflent pour mes mauvais résultats du moment, je l'accepte. Je n'ai pas envie d'être un héros tout le temps", a lâché Mourinho en conférence de presse d'après-match.

"Je pense que le Bernabeu m'a sifflé parce que j'avais décidé de laisser Casillas sur le banc et parce qu'en Championnat, nous n'avons pas les résultats escomptés. Et cela me paraît normal qu'ils me sifflent parce que mon rendement n'est pas bon", a encore expliqué le Portugais.

Avant la rencontre, les sifflets avaient couvert les applaudissements lorsque le nom du coach madrilène avait été prononcé par le speaker du stade Santiago-Bernabeu.

Le Portugais a également pris la défense du jeune portier Antonio Adan, qu'il a préféré à Casillas pour la deuxième fois de suite en Liga et qui s'est vu exclure dès la 6e minute pour une faute commise dans la surface, précipitant ainsi le retour de Casillas sur le terrain.

"Je pense que ce soir, on a manqué de respect envers Adan", a asséné "Mou", faisant allusion aux sifflets qui ont retenti avant le match.

"Il a passé 16 ans dans cette maison, il a été formé ici. La presse n'a pas de problème avec Adan, elle a un problème avec Mourinho. Vous avez transformé un problème avec Mourinho en manque de respect envers Adan", a-t-il estimé.

cle/chc