NOUVELLES
06/01/2013 10:32 EST | Actualisé 08/03/2013 05:12 EST

Des paramédics, en grève illimitée, ont participé à une manifestation à Montréal

MONTRÉAL - Deux semaines après le début de leur grève illimitée, une trentaine de paramédics de diverses régions du Québec ont participé à manifestation, dimanche après-midi à Montréal, pour demander au gouvernement de retourner à la table de négociations.

Le syndicat compte augmenter les moyens de pression tout au long de la semaine avec la tenue de rassemblements dans six villes de la province.

Les ambulanciers-paramédics, affiliés à la Confédération des syndicats nationaux (CSN), sont sans contrat de travail depuis le 31 mars 2010.

Les discussions ont été rompues entre les parties patronale et syndicale le 24 décembre après un blitz de négociations. Le régime de retraite et l'échelle salariale sont les principaux points en litige.

En entrevue à La Presse Canadienne, le président du syndicat du préhospitalier CSN, Réjean Leclerc, indique que le syndicat compte augmenter la pression sur les employeurs au cours des prochaines semaines.

Déjà, les paramédics ne ramènent plus à leur point de départ les équipes médicales qui accompagnent des patients lors de leur transport en ambulance.

L'infirmère ou le médecin qui effectue le voyage avec un malade doit donc retourner à son point d'origine par ses propres moyens. Un transport qui peut souvent être coûteux pour le gouvernement, souvent en région éloignée, souligne M. Leclerc.