NOUVELLES
06/01/2013 10:20 EST | Actualisé 08/03/2013 05:12 EST

De mal en pis pour Stamm

Malgré la révision de sa suspension, le Vendée Globe du Suisse Bernard Stamm se noircit à vue d'œil. Son bateau a été victime d'une collision dans la nuit de samedi à dimanche.

Stamm (Cheminées Poujoulat) devra poursuivre son parcours sans l'un de ses deux hydrogénérateurs, arraché dans l'accident. L'autre est suffisamment endommagé pour ne plus charger.

Du coup, Stamm, qui prévoit rejoindre le cap Horn le 9 janvier, n'a presque plus d'énergie à bord.

Son équipe technique étudie divers scénarios : passer le Horn, se mettre à l'abri dans une anse abritée et se faire livrer du gazole ou aller jusqu'à Ushuaia, avec encore 140 milles à parcourir après la pointe de l'Amérique du Sud.

Le mot « abandon » n'a pas été prononcé pour l'instant.

Le tandem Gabart-Le Cléac'h était toujours en tête du Vendée Globe dimanche soir dans l'Atlantique Sud, progressant avec difficulté au 57e jour de course.

À 19 h (UTC), François Gabart (Macif) devançait Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) de 41,5 milles nautiques.

Un troisième skipper français, Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3), remontait très fort sur eux et n'était plus qu'à 238,2 milles de Gabart, soit une demi-journée de navigation.

Pour les neuf skippers encore dans le Pacifique, c'est la guerre. Le vent et la mer ne mollissent pas sur la route du Horn et les bateaux encaissent la mitraille incessante de grains parfois violents.

Classement à 19 h (UTC) :

  1. François Gabart (Macif)
  2. Armel Le Cléac'h (Banque Populaire)
  3. Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3)
  4. Alex Thomson (Hugo Boss)
  5. Jean Le Cam (SynerCiel)
  6. Mike Golding (Gamesa)
  7. Dominique Wavre (Mirabaud)
  8. Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat)
  9. Arnaud Boissières (Akena Vérandas)
  10. Javier Sanso (Acciona)