NOUVELLES
06/01/2013 12:39 EST | Actualisé 08/03/2013 05:12 EST

Barack Obama choisit Chuck Hagel pour le poste de secrétaire à la Défense

FILE - This Dec, 18, 2008 file photo shows then-Nebraska Sen. Chuck Hagel in Omaha, Neb. Senior administration officials tell The Associated Press that President Barack Obama could name his next defense secretary in December, far sooner than expected and perhaps in a high-powered package announcement along with his choice for secretary of state. The top names under consideration for defense secretary are former Republican Sen. Chuck Hagel of Nebraska, deputy defense secretary Ashton Carter, former top Pentagon official Michele Flournoy, and Sen. John Kerry, D-Mass. (AP Photo/Dave Weaver, File)
AP
FILE - This Dec, 18, 2008 file photo shows then-Nebraska Sen. Chuck Hagel in Omaha, Neb. Senior administration officials tell The Associated Press that President Barack Obama could name his next defense secretary in December, far sooner than expected and perhaps in a high-powered package announcement along with his choice for secretary of state. The top names under consideration for defense secretary are former Republican Sen. Chuck Hagel of Nebraska, deputy defense secretary Ashton Carter, former top Pentagon official Michele Flournoy, and Sen. John Kerry, D-Mass. (AP Photo/Dave Weaver, File)

WASHINGTON - L'ancien sénateur républicain Chuck Hagel aurait officiellement été choisi par le président américain Barack Obama pour être le prochain secrétaire de la Défense.

Cette information a été fournie par un haut responsable de l'administration Obama et par une source proche du processus de sélection d'un successeur au chef du Pentagone, Leon Panetta, qui prend sa retraite.

M. Hagel est un vétéran décoré du Vietnam et a déjà représenté le Nebraska au Sénat.

Son processus de confirmation — il doit obtenir l'aval du Sénat — pourrait être parsemé d'embûches. Le leader républicain au Sénat a ainsi refusé de dire, dimanche matin, s'il appuierait son ancien collègue.

Mitch McConnell a néanmoins prédit que son ancien collègue aurait droit à un interrogatoire en règle sur ses positions en ce qui a trait aux dossiers de l'Iran et d'Israël.

M. McConnell a affirmé que n'importe quel candidat aspirant à ce poste névralgique devait avoir une parfaite compréhension de la relation de proximité entre les États-Unis et Israël, de la menace iranienne et de l'importance d'avoir une armée robuste.

En entrevue à l'émission «The Week», diffusée sur les ondes de la chaîne ABC, M. McConnell a poursuivi que l'ancien sénateur républicain Chuck Hagel, qui a quitté le Sénat en 2009, avait certainement parlé ouvertement de politique étrangère et de défense tout au long de sa carrière.

Dimanche dernier, le président américain a déclaré dans une entrevue diffusée à l'émission «Meet the Press», sur les ondes de NBC, que Chuck Hagel était «un patriote» qui avait «accompli un travail extraordinaire» au Sénat et au sein du comité consultatif sur les services de renseignement.

Barack Obama est rentré de ses vacances à Hawaï dimanche. On s'attend à ce qu'il nomme le reste de son équipe en matière de sécurité nationale au courant de la semaine.