NOUVELLES
06/01/2013 06:56 EST | Actualisé 08/03/2013 05:12 EST

Bousculade en Côte d'Ivoire: plusieurs facteurs sont en cause, dit la police

ABIDJAN, Côte d’Ivoire - La panique survenue au Jour de l'An en Côte d'Ivoire, lors de laquelle 64 personnes ont été tuées, a été causée par une combinaison de facteurs incluant des barricades non-officielles faites de troncs d'arbres, le rétrécissement d'une importante voie, un mauvais éclairage et un manque d'agents de police, ont affirmé des responsables.

Simplice Kouadio, un procureur d'Abidjan, la capitale, a annoncé les découvertes préliminaires de l'enquête de la police à la télévision d'État, samedi soir.

Selon le rapport, une «vague humaine» de gens quittant une présentation de feux d'artifices pour le Nouvel an a été confrontée à un groupe de gens allant dans la direction opposée sur le boulevard de la République, à proximité du stade Houphouet Boigny.

La police a rencontré 31 personnes, dont des blessés, les familles des victimes, des pompiers, des médecins, le gouverneur du district d'Abidjan et le commissaire de police. Selon le procureur, des poursuites criminelles seront intentées.