NOUVELLES
06/01/2013 12:40 EST | Actualisé 08/03/2013 05:12 EST

Assad: les tentatives d'impliquer les Palestiniens en Syrie ont "échoué"

Le président syrien Bachar al-Assad a estimé dimanche que toutes les tentatives pour impliquer les Palestiniens dans le conflit syrien avaient "échoué", accusant des parties palestiniennes, qu'il n'a pas nommées, de considérer la Syrie comme un "hôtel".

Lors d'un rare discours savamment mis en scène dimanche à Damas, M. Assad a estimé que "toutes les tentatives d'immixtion des Palestiniens dans les événements en Syrie pour détourner (les regards) du véritable ennemi ont échoué avant même de débuter", réaffirmant que la cause palestinienne était "(la) cause" de la Syrie.

"Les Palestiniens en Syrie ont un devoir envers leur deuxième pays, comme tous les Syriens, et nous, en Syrie, l'Etat et le peuple, nous avons une responsabilité et un devoir envers eux comme envers tous les Syriens", a-t-il poursuivi.

Il a dénoncé des parties, sans les nommer, qui considèrent la Syrie comme "un hôtel que l'on quitte quand les circonstances s'aggravent".

Il semblait faire allusion au Hamas, un allié traditionnel qui a apporté son soutien aux rebelles dénonçant la répression menée par le régime contre la contestation, à laquelle participent les Frères musulmans, dont il est idéologiquement proche.

Les Palestiniens de Syrie sont divisés sur la question du conflit syrien, certains ayant pris les armes avec les rebelles et d'autres avec les forces pro-régime.

La Syrie a fermé les bureaux du Hamas dans le pays, selon des sources palestiniennes.

Des affrontements entre combattants pro et anti-régime avaient débuté le 16 décembre à Yarmouk, le plus grand camp palestinien de Syrie, poussant quelque 100.000 des 150.000 habitants de Yarmouk à fuir le camp, avant d'y revenir récemment.

rim/kam/sbh/sw