NOUVELLES
06/01/2013 11:03 EST | Actualisé 08/03/2013 05:12 EST

Apparition du terme "Etat de Palestine" dans les documents officiels (Wafa)

Les autorités palestiniennes ont commencé à se désigner comme "Etat de Palestine" dans des documents officiels, dans la foulée du rehaussement de leur statut à l'ONU fin novembre, a rapporté l'agence officielle Wafa.

Dimanche, le président palestiniens Mahmoud Abbas a ordonné que débutent les travaux visant à mettre en place de nouveaux papiers d'identité, permis de conduire et tampons portant l'inscription "Etat de Palestine", a rapporté Wafa.

Il a également ordonné la semaine dernière au ministère des Affaires étrangères et aux ambassades à travers le monde de commencer à utiliser ce terme dans leur correspondance officielle.

Ces décisions font suite au vote historique de l'Assemblée générale de l'ONU qui a accordé le 29 novembre 2012 aux Palestiniens le statut d'"Etat observateur" au sein des Nations Unies, et plus seulement celui d'"entité" observatrice, en dépit des critiques des Etats-Unis et d'Israël.

Selon ses propos rapportés par Wafa, M. Abbas fait valoir que la modification des documents officiels permettra de renforcer l'Etat palestinien "sur le terrain et d'établir ses institutions (...) et sa souveraineté sur son territoire".

Le ministère israélien des Affaires étrangères n'a pas souhaité commenter ces évolutions.

Jusque là, les documents officiels émis par le gouvernement d'Abbas portaient le sceau de l'Autorité palestinienne qu'il dirige.

Israël a critiqué la démarche unilatérale des Palestiniens à l'ONU, soulignant que la création d'un Etat palestinien ne peut résulter que de négociations bilatérales avec l'Etat hébreu.

Les Palestiniens estiment que leur statut à l'ONU va renforcer leur position dans les négociations avec Israël, et qu'il s'agit d'un complément pour des négociations à venir.

he-sah/scw/cnp/sw