NOUVELLES
05/01/2013 04:48 EST | Actualisé 06/03/2013 05:12 EST

WTA - Auckland: Radwanska "très heureuse" de sa victoire

La Polonaise Agnieszka Radwanska s'est déclarée "très heureuse" de sa première victoire de l'année, la 11e de sa carrière, samedi au tournoi d'Auckland où elle a battu en finale 6-4, 6-4 la Belge Yanina Wickmayer, "une belle manière de [se] préparer pour l'Open d'Australie".

"Je suis très, très heureuse, s'est exclamée Radwanska, finaliste du dernier Wimbledon. Je n'aurais pas pu espérer mieux pour démarrer l'année. C'est aussi une belle manière de me préparer pour l'Open d'Australie" qui débute dans dix jours.

Radwanska, 23 ans et N.4 mondiale, a survolé non seulement la finale mais également la semaine néo-zélandaise sans perdre le moindre set, même si elle a dû se faire violence 7-6 (7/4), 7-6 (7/3) en demi-finale face à l'Américaine Jamie Hampton, 70e mondiale et 23 ans mardi prochain.

La finale, qui a duré 1 h 37 min, était à sens unique en dépit d'un sursaut de Wickmayer, 24 ans et 23e joueuse mondiale, au 8e jeu de la première manche lorsqu'elle s'est emparé du service adverse. Avant de perdre dans la foulé sa propre mise en jeu et, à l'arrivée, le premier set.

"Je suis déçue même si j'ai donné tout mon coeur et mon âme sur le court", a réagi la Belge, victorieuse en 2010 et finaliste pour la troisième fois au cours des quatre dernières années.

"J'essayais de me montrer aussi agressive que je pouvais mais ce n'était pas suffisant aujourd'hui", a-t-elle reconnu, pointant notamment son incapacité de contrer les nombreuses balles courtes de Radwanska.

La Polonaise, qui va pouvoir s'offrir son 11e sac à main d'une célèbre maison de maroquinerie de luxe française (elle en possède déjà dix pour autant de tournois remportés, "une récompense", dit-elle), n'a eu besoin que d'un break au 7e jeu pour enlever le second set sur le même score que le premier.

Dans le double dames, la Zimbabwéenne Cara Black, 34 ans en février et de retour sur le circuit après avoir donné naissance à son premier enfant en 2012, s'est imposée en compagnie de la Russe Anastasia Rodionova et en a profité pour présenter son bambin à la foule lors de la remise des trophées.

cf/jah/sk/bpa