NOUVELLES
05/01/2013 04:58 EST | Actualisé 07/03/2013 05:12 EST

Violences en Irlande du Nord pour une 3e journée à propos du drapeau britannique

Getty Images
Loyalists flying British Union Flags march outside Belfast City Hall in protest over Belfast city council's decision to restrict the number of days the Union Flag can be flown over the city hall in Belfast, Northern Ireland on January 5, 2013. Nine officers were injured and 18 people arrested in fresh violence overnight on the streets of Belfast, police said on January 5. Tensions have risen in the British province since councillors voted on December 3, 2012 to limit the number of days the Union flag can fly over the City Hall to 17, outraging loyalists who believe Northern Ireland should retain strong links to Britain. AFP PHOTO / PETER MUHLY (Photo credit should read PETER MUHLY/AFP/Getty Images)

BELFAST, Royaume-Uni - Des policiers en Irlande du Nord ont utilisé des canons à eau pour repousser des manifestants qui leur lançaient des briques à Belfast samedi, au troisième jour de manifestations violentes sur la présence du drapeau britannique.

Le Service de police de l'Irlande du Nord a indiqué qu'il enquêtait sur des informations à propos de tirs dirigés vers les lignes de police. Un homme de 38 ans soupçonné de tentative de meurtre a été arrêté, a ajouté la police.

Plus de 1000 manifestants avaient marché à l'hôtel de ville de Belfast plus tôt samedi après-midi, sous forte surveillance policière. La manifestation a eu lieu presque sans incidents, mais la police a ensuite été attaquée par un groupe d'une centaine de personnes lançant des briques et des feux d'artifices. Deux hommes ont été arrêtés, selon la police.

Plusieurs manifestations — parfois violentes — ont eu lieu depuis que le conseil municipal de Belfast eut décidé le 3 décembre d'arrêter de battre le pavillon britannique à l'année longue.

De tels enjeux de symbolisme mènent souvent à des affrontements entre les communautés d'Irlande du Nord, où les protestants veulent rester au Royaume-Uni et où les catholiques veulent que leur territoire soit réuni avec la République d'Irlande.

Plusieurs protestants veulent que le conseil revienne sur sa décision à propos du drapeau, et des dizaines de policiers ont été blessés pendant des manifestations à ce sujet.

L'incident de samedi survient après un vendredi soir agité à Belfast, quand neuf policiers ont été blessés et 18 personnes ont été arrêtées lors d'une émeute.

Selon la police, plus de 30 cocktails Molotov, des roulements à bille, des feux d'artifices et des briques ont été lancés vers des policiers alors qu'ils répondaient à des affrontements dans des sections protestantes de la ville.

Dix policiers ont été blessés lors d'incidents similaires jeudi, dans l'est de Belfast.