NOUVELLES
05/01/2013 10:55 EST | Actualisé 07/03/2013 05:12 EST

Un haut-placé d'Al-Qaïda en Afrique du Nord aurait été tué, selon un journal

ALGER, Algérie - Le principal adjoint du chef de la branche nord-africaine d'Al-Qaïda est l'un des sept insurgés tués par l'armée la semaine dernière, a annoncé un média algérien.

Selon le journal El Watan, l'opération qui a eu lieu au Jour de l'An a tué Izza Rezki, le responsable des finances d'Abdelmalek Droukdel, qui est le chef d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Le journal a cité des sources de sécurité anonymes.

Les autorités algériennes n'ont pas commenté cette information.

Le ministère de la Défense algérien a annoncé l'opération mardi mais s'était contenté de dire que ceux qui avaient été tués étaient membres d'un groupe terroriste.

De tels communiqués du gouvernement sont rares dans la longue bataille de l'Algérie contre AQMI, ce qui donne une idée de l'importance de l'opération. AQMI opère depuis l'Algérie, mais est surtout connu pour sa présence au Sahel avec ses enlèvements d'occidentaux et sa prise de contrôle de certaines régions du nord du Mali.