NOUVELLES
05/01/2013 06:26 EST | Actualisé 07/03/2013 05:12 EST

Israël: appels dans l'opposition en vue d'un front "anti-Netanyahu"

Tzipi Livni, chef d'un parti centriste israélien, a appelé samedi à constituer un front uni de l'opposition contre le Premier ministre de droite Benjamin Netanyahu, donné favori par les sondages pour les élections législatives du 22 janvier.

"Je propose que l'opposition forme un bloc qui empêcherait Netanyahu de former le prochain gouvernement", a déclaré Mme Livni, ancienne ministre des Affaires étrangères qui a récemment formé un nouveau parti, HaTnuah (le mouvement), lors d'une réunion électorale à Tel Aviv.

L'appel s'adresse à Shelly Yachimovich, dirigeante du parti travailliste, et à Yaïr Lapid, un ancien journaliste vedette leader du parti Yesh Atid.

"Nous devons nous réunir tous les trois dans une seule pièce et mettre toutes les questions personnelles de côté", a insisté Mme Livni.

"Si les électeurs nous voient tous unis, ceux qui désespéraient de tout changement iront voter, ce qui pourrait nous permettre de constituer un bloc plus important que celui du Likoud-Israël Beiteinou, qui est en perte de vitesse" dans les sondages, a ajouté Mme Livni.

Le Likoud, le parti de M. Netanyahu et Israël Beiteinou, la formation ultra-nationaliste d'Avigdor Lieberman, présentent une liste commune pour les élections.

Mme Yachimovich s'est félicitée de la proposition de Mme Livni et a appelé toutes les formations centristes à s'engager à ne pas rejoindre un gouvernement qui serait dirigé par M. Netanyahu.

M. Lapid s'est pour sa part dit prêt à rencontrer "dans les prochains jours" les deux dirigeantes de l'opposition, tout en refusant de s'engager à ne pas rallier un gouvernement Netanyahu.

Selon les derniers sondages, la liste Likoud-Israël Beiteinou est créditée de 34 à 36 sièges, en recul par rapport aux 42 députés (sur 120) que comptent les deux partis dans le Parlement sortant.

En revanche, le Foyer juif, un parti nationaliste religieux, réalise une percée avec 13 à 14 sièges potentiels, et dans tous les sondages, le bloc de la droite dirigé par M. Netanyahu garde une nette majorité avec 66 à 67 députés face à l'opposition de gauche et centriste.

Au sein de l'opposition, les travaillistes obtiendraient 16 à 18 sièges, HaTnuah 9 à 10, Yesh Atid 9 à 11.

jlr/fc