NOUVELLES
04/01/2013 06:42 EST | Actualisé 06/03/2013 05:12 EST

Un pilote de ligne en état d'ébriété arrêté par la police à Minneapolis

MINNEAPOLIS - La police aéroportuaire a arrêté vendredi un pilote d'American Eagle qui a échoué un test d'alcoolémie alors qu'il se préparait à piloter un avion de Minneapolis–Saint-Paul à New York, ont annoncé les autorités.

Le pilote préparait l'avion pour le décollage vers 6 h 30 quand des agents de la police aéroportuaire sont montés dans l'appareil, d'après le porte-parole de l'aéroport de Minneapolis–Saint-Paul, Patrick Hogan. Les policiers lui ont fait passer un éthylotest et l'ont arrêté, le soupçonnant d'être sous l'effet de l'alcool.

Un témoin avait senti une odeur d'alcool sur le pilote et a informé la police de la situation, a indiqué M. Hogan.

Les passagers n'étaient pas encore montés dans l'avion quand les policiers ont arrêté le pilote.

Le pilote a été suspendu pendant la durée de l'enquête, selon Matt Miller, un porte-parole d'American Airlines, qui possède American Eagle. Le transporteur aérien coopère avec les autorités et mènera une enquête interne, a-t-il précisé.

Le vol a été retardé d'environ 2 h 30, le temps de trouver un pilote de rechange.

Le taux d'alcoolémie permis pour les pilotes d'avion est moins élevé que pour les automobilistes, a indiqué M. Hogan.

«Au Minnesota, le limite pour les pilotes est de .04, ce qui est beaucoup plus strict que pour une personne qui conduit sur une route de l'État», a-t-il dit.