NOUVELLES
04/01/2013 06:16 EST | Actualisé 06/03/2013 05:12 EST

L'ex-représentante Gabrielle Giffords, blessée par balle, se rend à Newtown

NEWTOWN, États-Unis - L'ancienne représentante américaine Gabrielle Giffords, grièvement blessée lors d'une fusillade en Arizona en 2011, a visité vendredi la ville du Connecticut où un homme armé a tué 26 personnes dans une école primaire en décembre.

Mme Giffords a rencontré le sénateur Richard Blumenthal, la lieutenante-gouverneure Nancy Wyman et le président du comité exécutif de Newtown, selon une porte-parole dudit comité.

Gabrielle Giffords était accompagnée par son mari, l'astronaute Mark Kelly. Elle devait rencontrer plus tard dans la journée des proches de certaines victimes de Newtown.

Mme Giffords a subi de graves blessures à la tête et est devenue partiellement aveugle et paralysée du bras droit après l'attaque dont elle a été victime. Un homme armé avait ouvert le feu alors qu'elle rencontrait ses électeurs à l'extérieur d'une épicerie de Tucson le 8 janvier 2011.

Le juge fédéral en chef de l'Arizona et cinq autres personnes avaient été tuées. L'attaque a aussi fait 13 blessés, dont Mme Giffords.

Le tireur, Jared Lee Loughner, a plaidé coupable à 19 accusations fédérales et a été condamné à sept peines de prison à vie consécutives, plus 140 années de détention additionnelles.

Le jour de la fusillade à Newtown, Mark Kelly avait déclaré que le massacre devrait mener à un plus grand contrôle des armes à feu aux États-Unis.

«Cette fois-ci, notre réponse doit représenter plus que des regrets, du chagrin et des condoléances», a-t-il écrit sur sa page Facebook, appelant à «une discussion significative sur nos lois sur les armes et sur la façon dont elles peuvent être réformées et mieux appliquées pour empêcher les violences et les décès».