BIEN-ÊTRE
04/01/2013 03:07 EST | Actualisé 06/03/2013 05:12 EST

Hong Kong Airlines met fin à ses vols vers Tokyo

La compagnie aérienne chinoise Hong Kong Airlines a annoncé vendredi qu'elle n'assurera plus ses vols vers Tokyo en janvier, après avoir déjà suspendu ses vols pour Osaka en octobre dernier, dans l'objectif de renforcer ses services sur les liaisons régionales.

"Il y a un besoin de poursuivre le renforcement des liaisons dans le cadre de notre stratégie régionale", a expliqué une porte-parole de Hong Kong Airlines, ajoutant que la compagnie a transporté 30% de passagers supplémentaires en 2012 par rapport à l'année précédente.

La compagnie réduira ses liaisons vers la capitale japonaise à partir du 10 janvier, permettant ainsi "d'offrir de meilleurs services en direction des liaisons les plus fréquentées et de renforcer sa compétitivité au niveau régional", a précisé la porte-parole.

Selon la compagnie, il s'agit "d'une décision purement commerciale".

La Chine et le Japon entretiennent des relations économiques stables mais leurs rapports politiques se sont récemment tendus suite à la nationalisation par le Japon des îles Senkaku revendiquées par la Chine et situées en mer de Chine orientale.

En septembre 2012, la compagnie aérienne Japan Airlines (JAL) avait annoncé des mesures visant à réduire le nombre de vols entre les deux pays.

Le nombre de touristes chinois au Japon s'est élevé à 71.000 personnes en octobre 2012 en baisse de 33% par rapport à l'année précédente, selon l'organisation nationale du tourisme japonais.

La compagnie chinoise basée à Hong-Kong a été créée en 2006 et dessert 21 destinations internationales, dont Bangkok et Bruxelles, ainsi que différentes destinations en Chine continentale.

Elle a mis fin à ses vols vers Londres, desservie par trois avions Airbus 320-200 exclusivement en classe Affaires, en raison de la faiblesse de la demande.