NOUVELLES
03/01/2013 11:37 EST | Actualisé 05/03/2013 05:12 EST

Une voiture piégée aurait tué au moins 20 pèlerins chiites en Irak

BAGDAD - Une voiture piégée a explosé dans une foule de pèlerins chiites de retour d'une commémoration religieuse, jeudi, tuant au moins 20 personnes et renforçant les craintes d'un regain de violences sectaires, selon des responsables irakiens.

L'explosion est survenue tard dans l'après-midi dans la ville de Musayyib, à environ 60 kilomètres au sud de Bagdad.

Des enfants figurent parmi les victimes, selon un porte-parole de la police, qui mentionne qu'au moins 50 personnes ont été blessées.

Un responsable de l'hôpital a confirmé ce bilan sous le couvert de l'anonymat.

Des centaines de milliers de pèlerins chiites convergeaient à Karbala pour cette commémoration religieuse.

La télévision d'État avait montré plus tôt une vidéo du premier ministre irakien Nouri al-Maliki marchant parmi les pèlerins.

Libération de onze femmes accusées au criminel

Également jeudi, les autorités irakiennes ont ordonné la libération de onze femmes faisant face à des accusations criminelles et ont promis de transférer d'autres détenues dans des prisons de leurs provinces d'origine.

Le geste semblait répondre à une demande principale ayant émergé d'une série de manifestations de la minorité sunnite contre le gouvernement de Bagdad. Ces protestations illustraient le sentiment des sunnites d'être victimes de discrimination et d'injustice dans l'application des lois par le gouvernement du premier ministre chiite.