NOUVELLES
03/01/2013 01:34 EST | Actualisé 05/03/2013 05:12 EST

Un raid israélien provoque une violente manifestation en Cisjordanie

RAMALLAH, Territoire palestinien - Des agents d'infiltration israéliens sont entrés jeudi dans un édifice résidentiel de la Cisjordanie pour procéder à une arrestation, une opération ratée qui a déclenché une violente manifestation, ont indiqué des responsables.

Le raid visait un présumé militant islamiste en périphérie de Jénine. C'était la deuxième fois cette semaine qu'une opération israélienne en Cisjordanie provoquait des affrontements. Les Palestiniens ont accusé les Israéliens de mener des actes de représailles pour les punir d'avoir obtenu la reconnaissance de leur État à l'ONU.

Selon des responsables palestiniens, l'opération a commencé quand des agents d'infiltration, suivis par des soldats en uniforme à bord d'une dizaine de véhicules, sont entrés dans un édifice résidentiel près de Jénine. La cible, un militant du Jihad islamique, n'était pas sur les lieux.

Des centaines de Palestiniens se sont alors mis à lancer des pierres aux soldats, ainsi que des cocktails Molotov et des pneus en flammes, d'après l'armée israélienne. Les militaires ont répliqué par des tirs de sommation, puis par des tirs de gaz lacrymogènes, de grenades assourdissantes et de balles en caoutchouc, selon l'armée.

Le gouverneur palestinien du district de Jénine, Talal Dweikat, a indiqué que plusieurs dizaines de manifestants avaient lancé des pierres aux soldats. Un Palestinien a reçu une balle dans la jambe et une femme âgée a été mordue par un chien de l'armée, a-t-il déclaré. L'armée israélienne a confirmé que la femme avait été mordue et a précisé qu'elle avait été conduite à l'hôpital.

Un responsable des forces de sécurité palestiniennes en Cisjordanie, Adnan Damiri, a déclaré que depuis le mois de novembre, les troupes israéliennes entraient de plus en plus souvent dans les zones de Cisjordanie contrôlées par les Palestiniens sans coordination avec les forces de sécurité.

«Il y a eu une escalade des raids palestiniens dans nos territoires depuis la demande à l'ONU», a-t-il dit.

Plus tôt cette semaine, un autre raid visant des militants du Jihad islamique en Cisjordanie avait provoqué des affrontements qui ont blessé une dizaine de Palestiniens.