NOUVELLES
03/01/2013 02:00 EST | Actualisé 04/03/2013 05:12 EST

Pakistan: un chef taliban tué par un drone

Maulvi Nazir Wazir, un influent chef de guerre pakistanais dont les hommes luttaient contre les forces de l'OTAN en Afghanistan, a été tué par des tirs de drones américains.

Des responsables de la sécurité ont confirmé que le commandant taliban ainsi que cinq de ses combattants avaient été tués dans la nuit de mercredi à jeudi lorsque des missiles lancés par un drone ont atteint leur véhicule dans le village de Sar Kanda, au Waziristan du Sud, un des centres de la mouvance djihadiste dans les zones tribales du Pakistan.

Les funérailles du mollah Nazir ont eu lieu jeudi à une dizaine de kilomètres de Wana, la principale ville de la région.

Ce n'est pas la première fois que les Américains tentent d'abattre le chef taliban. Il avait déjà été la cible de nombreux tirs américains, qui ont causé la mort de plusieurs membres de son entourage. Il avait aussi échappé, à la fin du mois de novembre, à un attentat suicide le visant dans un marché de Wana.

Une victoire pour les Américains, mais pas pour les Pakistanais

Âgé d'une trentaine années, le mollah Nazir était un allié du commandant taliban Hafiz Gul Bahadur, établi dans le district voisin du Waziristan du Nord. Ils ont fait de cette zone tribale leur base arrière pour lancer des opérations contre les troupes occidentales en Afghanistan, mais sans toutefois s'attaquer à l'armée pakistanaise, avec laquelle il serait parvenu à un accord de paix.

Le mollah Nazir entretenait des relations houleuses avec le Mouvement des talibans du Pakistan (TTP), également implantés dans les zones tribales et qui, pour sa part, n'hésite pas à combattre les forces pakistanaises.

Les analystes estiment que sa mort pourrait entraîner une flambée de violence dans la région.

Des responsables du renseignement pakistanais, qui se sont réunis jeudi pour discuter de l'impact de la mort de Nazir sur le Waziristan du Sud, craignent que celle-ci n'entrave la lutte contre le TPP.

Un autre drone américain a tué jeudi quatre insurgés au Waziristan du Nord, ce qui porte à au moins dix morts le bilan des tirs des 24 dernières heures dans des zones tribales pakistanaises.