NOUVELLES
03/01/2013 06:07 EST | Actualisé 05/03/2013 05:12 EST

Les urgences débordées dans le Grand Montréal et ailleurs

Le taux d'occupation moyen des urgences des hôpitaux de la grande région de Montréal est de 155 % en ce début d'année.

L'éclosion hâtive d'une nouvelle souche du virus de la grippe et de nombreux cas de gastro-entérite sont deux des raisons évoquées pour expliquer cette forte affluence. Aussi, de nombreuses cliniques sont fermées en cette fin de congé des Fêtes.

Le problème est encore plus criant en périphérie de la métropole.

Le début d'année est aussi difficile dans les urgences de la région de Québec tout comme dans celles du Saguenay-Lac-Saint-Jean.


Des vagues de grippe ont aussi été observées ailleurs au Canada, notamment en Ontario et en Colombie-Britannique.

À Terre-Neuve, l'agence de santé publique a suspendu temporairement les visites dans les établissements de santé pour freiner la propagation.

Une nouvelle variante d'une souche connue de l'influenza serait à blâmer pour ce début de saison difficile. Cette variante de la grippe H3N2 fait son apparition pour la première fois au Canada.

« Chaque année, nous avons une épidémie. Cette année, elle est particulièrement précoce et élevée parce qu'il s'agit d'une nouvelle souche », explique Renée Paré, médecin-conseil à la Direction de la santé publique de Montréal.

Une auto-évaluation des symptômes est recommandée avant de se présenter à l'urgence :

Quelques symptômes normaux de la grippe :

  • Fièvre
  • Courbatures
  • Sensation de faiblesse

Symptômes nécessitant d'aller à l'urgence :

  • De très jeunes enfants faisant de la très haute température
  • Difficultés à respirer
  • Lèvres ou doigts bleus

Selon la Dre Paré, les gens en bonne santé devraient surmonter les principaux symptômes de la grippe en trois jours. Les personnes souffrant d'une maladie chronique comme le diabète ou d'une maladie cardiaque ou pulmonaire pourraient toutefois avoir des complications.

Il est donc conseillé de recevoir le vaccin contre la grippe, qui demeure la façon la plus sûre de se protéger contre le virus. En effet, la souche grippale qui circule actuellement est comprise dans le vaccin.

L'épidémie devrait durer quelques semaines, comme à l'habitude.