BIEN-ÊTRE
03/01/2013 03:10 EST | Actualisé 05/03/2013 05:12 EST

La plus ancienne boulangerie de Paris met la clé sous la porte

Après 202 années de bons et loyaux services la Boulangerie Pâtisserie du Grand Richelieu a dû servir sa dernière baguette en raison d'un loyer devenu exorbitant dans le centre de Paris.

Dans le quartier de l'Opéra Garnier et de la Comédie Française, le propriétaire des lieux depuis 43 ans, Claude Esnault, a expliqué qu'il était obligé de rendre son tablier car le loyer de son fond de commerce avait presque doublé, et passer de 18.000€ à près de 35.000€ par an.

La boulangerie vendait en moyenne 200 baguettes par jour.

Au coeur du premier arrondissement de la capitale, la Boulangerie Pâtisserie du Grand Richelieu s’inscrivait il y a quelques décennies dans une vie de quartier animée où les boulangers côtoyaient les bouchers et autres petits commerçants. Mais ce quartier a énormément évolué, surtout en lien avec le tourisme et la "gentrification" qui règne dans la capitale. Les petits commerçants ont laissé la place à de nombreux restaurants japonais dans cette zone mais aussi à des créateurs de mode qui ont pignon sur rue.

La boulangerie historique devrait être remplacée par une pâtisserie spécialisée dans la vente de macarons, pour plaire aux nombreux touristes qui visitent le quartier.