NOUVELLES
03/01/2013 10:30 EST | Actualisé 05/03/2013 05:12 EST

Excellente année 2012 pour les ventes de véhicules neufs aux États-Unis

DÉTROIT - De solides ventes de véhicules neufs aux États-Unis en décembre ont couronné une année faste pour l'industrie automobile, tout particulièrement pour les marques japonaises. Et 2013 s'annonce encore meilleure.

Les ventes d'automobiles et de camions légers neufs devraient avoir atteint les 14,5 millions d'unités aux États-Unis, lorsque tous les constructeurs auront dévoilé leurs résultats. Il s'agit d'une augmentation de 13 pour cent par rapport à 2011 et de la meilleure performance des cinq dernières années.

Les consommateurs américains ont bénéficié en 2012 de nombreux programmes incitatifs pour acheter de nouveaux véhicules. De plus, l'âge moyen des véhicules sur les routes américaines a atteint les 11 ans, un sommet qui a convaincu plusieurs consommateurs d'échanger leur vieille automobile pour un modèle récent.

Il faut ajouter à cela de faibles taux d'intérêt offerts par les banques et un accès plus facile au crédit.

«Le marché de la vente de véhicules légers aux États-Unis continue d'être un point positif dans un contexte mondial incertain», a dit Jeff Schuster, vice-président principal de la firme d'analyse LMC Automotive, à Detroit.

Pour le seul mois de décembre, les offres promotionnelles pour les camions légers ainsi que le blitz publicitaire de fin d'année ont fait bondir les ventes de 10 pour cent, à 1,3 million de véhicules, selon les données du site Internet TrueCar.com. Ceci ferait de décembre le meilleur mois de l'année 2012.

Le constructeur Toyota, dont les usines avaient été perturbées il y a deux ans par le séisme et le tsunami qui avaient frappé le Japon, a fait part jeudi d'un bond de 27 pour cent de ses ventes aux États-Unis en 2012. Pour le mois de décembre, la hausse atteint neuf pour cent.

Chez Honda, la hausse des ventes annuelles a atteint 24 pour cent. Nissan a franchi pour la première fois de son histoire la barre du million de véhicules vendus aux États-Unis, ce qui représente une progression annuelle de 10 pour cent.

Les ventes de Chrysler aux États-Unis ont grimpé de 21 pour cent l'année dernière, la meilleure performance du constructeur depuis 2007.

Pour le mois de décembre, les ventes de Chrysler ont augmenté de 10 pour cent, à 152 367 automobiles et camions, le véhicule utilitaire sport Jeep Grand Cherokee, les camions Ram et les voitures de luxe Chrysler 300 menant le bal.

Les ventes des deux autres constructeurs américains, General Motors et Ford, ont progressé à un rythme beaucoup plus modeste. GM a vu ses ventes croître d'à peine 3,7 pour cent sur une base annuelle et de cinq pour cent pour le mois de décembre. Chez Ford, la progression des ventes a atteint cinq pour cent pour l'ensemble de l'année et deux pour cent pour le mois de décembre.