NOUVELLES
03/01/2013 03:32 EST | Actualisé 05/03/2013 05:12 EST

Chypre: ruée sur l'essence avant une grève des stations-services

De longues files d'automobilistes se sont formées jeudi devant les stations-services de Chypre, après l'annonce par les gérants de ces établissements d'une grève illimitée à partir de vendredi au sujet de l'attribution de licences à de nouveaux opérateurs.

Les gérants de stations-services ont décidé de se mettre en grève car ils reprochent aux autorités de ne pas avoir pris en compte leurs revendications concernant un gel de toutes les nouvelles licences d'exploitation dans l'attente de l'adoption d'une législation plus stricte.

Selon eux, l'offre est déjà excessive, avec 35% de stations de plus que nécessaire, et autoriser l'ouverture de nouvelles stations met en danger celles qui existent.

Le président de l'association des propriétaires de stations-services, Stefanos Stefanou, a indiqué que ses membres avaient tout fait pour alerter les autorités, en vain.

Selon lui, il y a 280 stations-services dans la République de Chypre, alors que selon les critères européens, il ne devrait y en avoir que 170. De nouvelles stations continuent néanmoins à ouvrir malgré une baisse des ventes.

Une rencontre est prévue vendredi entre des représentants des gérants de stations-services et la ministre de l'Intérieur Eleni Mavrou pour tenter de trouver une issue rapide à la crise.

Chypre, membre de la zone euro, est en pleine récession, et attend la réponse de Bruxelles concernant un plan d'aide européen qui a entraîné l'adoption de sévères mesures d'austérité.

cc/srm/cnp/vl