NOUVELLES
02/01/2013 11:44 EST | Actualisé 04/03/2013 05:12 EST

USA: la loi agricole prolongée de 9 mois, écartant un bond du prix du lait

L'accord adopté par le Congrès américain sur le budget des Etats-Unis contient une prolongation de la loi régissant de nombreux aspects de l'agriculture aux Etats-Unis, ce qui permet d'éviter un bond du prix de lait.

L'extension jusqu'à la fin de l'année fiscale en cours, soit le 30 septembre 2013, de la "Farm bill" arrivée à expiration fin septembre 2012, a été inclue dans le texte adopté dans la nuit de lundi à mardi par le Sénat et mardi soir par la Chambre des représentants visant à empêcher la cure d'austérité forcée dite du "mur budgétaire".

Cette loi agricole, renouvelée environ tous les cinq ans, détermine notamment des prix de soutien pour plusieurs produits, dont le lait.

Si les législateurs n'avaient pris aucune initiative pour remplacer ou prolonger la précédente "Farm bill", ces prix seraient revenus automatiquement au 1er janvier à un niveau datant de 1949.

Selon la Fédération nationale des producteurs de lait, cela aurait "presque quadruplé les niveaux actuels de prix de soutien et environ doublé les prix actuels des produits laitiers sur le marché".

La prolongation de la loi fournit désormais un délai supplémentaire aux parlementaires pour parvenir à un compromis sur ce texte qui fixe aussi le montant de programmes d'aide alimentaire aux plus démunis ou détermine quels sont les produits agricoles éligibles à des aides.

Le Sénat américain s'est bien prononcé sur une nouvelle version en juin 2012 mais la Chambre des représentants n'a jamais inscrit le projet législatif à son agenda.

L'adoption de la précédente "Farm bill" en juin 2008 avait déjà été compliquée: pour remplacer le texte arrivé à expiration le 30 septembre 2007, les législateurs avaient dû le prolonger à six reprises avant de parvenir à entériner définitivement la nouvelle loi.

jum/sl/rap