NOUVELLES
02/01/2013 08:27 EST | Actualisé 04/03/2013 05:12 EST

Une femme de Detroit est accusée d'avoir poignardé sa jeune fille de 8 ans

DÉTROIT - Une femme âgée de 26 ans et originaire de Detroit, au Michigan, a été accusée mercredi d'avoir mortellement poignardé sa fille dans la maison familiale, quelques jours avant le neuvième anniversaire de cette dernière.

La mère, Semeria Greene, a également été accusée de maltraitance. Les quatre jeunes fils de Greene ont été remis aux services de la protection de l'enfance, a précisé la sergent Eren Stephens, porte-parole de la police.

Des voisins ont appelé la police tôt dimanche matin. Des agents sont arrivés sur place et ont découvert que Tameria Greene saignait et gisait sur le sol, inconsciente. Elle a été poignardée à la poitrine avec un couteau de cuisine, et son décès a été constaté à l'hôpital. Sa mère a été arrêtée.

Aux dires de la procureure du comté, Kym Worthy, l'affaire est particulièrement triste, non seulement parce qu'il ne s'agit que du deuxième jour de la nouvelle année, mais parce que Tameria aurait célébré son 9e anniversaire de naissance mercredi.

Cet assassinat survient à la fin d'une année particulièrement brutale à Detroit. En date du congé de l'Action de Grâces, la ville avait dépassé les 344 meurtres recensés en 2011. En date du 16 décembre, ce sinistre total s'élevait à 375 assassinats.

Le maire Dave Bing devait annoncer et discuter des statistiques de 2012 en matière de criminalité jeudi.

Semeria Greene doit comparaître en cour jeudi après-midi. Elle risque la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle si elle est reconnue coupable de meurtre. Pour l'accusation de maltraitance, elle encourt 15 ans de prison.

Le motif du crime n'est pas connu. La police ne publiait pas d'informations sur l'affaire, mercredi, a dit Mme Stephens.