NOUVELLES
02/01/2013 12:13 EST | Actualisé 04/03/2013 05:12 EST

Les Etats-Unis vont aider les clandestins de famille américaine

Le gouvernement américain va alléger les démarches des immigrants sans papiers ayant des liens familiaux directs avec des Américains, a annoncé mercredi le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Les immigrants qui sont mariés à un Américain ou qui sont parents d'un mineur né aux Etats-Unis doivent actuellement quitter le territoire des Etats-Unis pour faire leur demande de visa dans un consulat américain de leur pays d'origine.

Cette procédure peut durer plusieurs mois, voire un an, période pendant laquelle le demandeur ne peut pas rentrer aux Etats-Unis et reste séparé de sa famille.

Selon une nouvelle mesure prise par le département américain de la Sécurité intérieure (DHS en anglais) et publiée au Journal officiel, les demandeurs pourront désormais attendre aux Etats-Unis la confirmation d'un rendez-vous au consulat américain dans leur pays d'origine.

Si la demande est approuvée par les autorités migratoires, le clandestin pourra se rendre sans délai dans son pays d'origine pour un entretien au consulat américain.

"Cette réglementation facilite le processus légal d'immigration et réduit le temps pendant lequel des citoyens américains sont séparés de membres de leur famille qui ont entamé une démarche de demande de visa", explique le DHS dans un communiqué.

Parmi les quelque 11,6 millions d'immigrants vivant aux Etats-Unis, près de 9 millions ont de la famille américaine, selon le centre d'étude Pew Hispanic. Selon un rapport de Pew publié il y a un an, 4,7 millions d'immigrants sans papiers ont des enfants mineurs aux Etats-Unis.

Cette mesure s'ajoute à plusieurs décisions prises par le gouvernement de Barack Obama pour améliorer la situation de millions de personnes sans papiers, notamment des jeunes, alors que le gouvernement prépare un texte de loi plus général sur l'immigration.

jz/are/rap